Une comparaison entre « Le Chêne et le Roseau » par Jean de La Fontaine et « Bojack Horseman » par Netflix

Je l’écrivais l’année dernière pour s’amuser. 

Prenez plaisir! 🙂

 

~~~~

Dans Bojack Horseman, une émission au Netflix, il y a un cheval s’appelle Bojack qui était une vedette de cinéma. Son agente, Princess Caroline, une chatte, et Bojack ont une relation uniquement. Vingt ans après l’émission de Bojack (Horsin’ Around) a fini, Bojack n’a pas encore faire quelque chose. Il boit, fume, et se drogue beaucoup parce que il est très déprimé. En conséquence de sa manière radine et méchante, Bojack traite Princess Caroline très mauvaise. Bojack est très riche, donc il a beaucoup d’argent que faire tout lui voudra. Alors, quand Bojack s’attire des ennuis, il demande que Princess Caroline arrange tous les problèmes qu’il a commencé.  Il y a beaucoup de temps où Bojack fait une erreur, comme il a volé le lettre « D » de l’affiche de Hollywood pour une femme, ou quand il a essayé d’embrasser à la fille (elle avait seize ans et Bojack avait cinquante-trois ans) de son bonne amie. Mais, pendant tous les erreurs de Bojack, Princess Caroline était là. En dépit du fait que Princess Caroline soit la meilleure amie pour Bojack, il lui traite comme une animale. (C’est l’art de l’émission—personnifie les caractères comme la bête en nous tous). Mais, à la fin de l’émission, Bojack se suicide et Princess Caroline, avec le prestige et expérience d’être l’agente de Bojack, deviens la meilleure agente en Hollywoo. Cette émission triste et sagace compare bien avec le poème par Jean de La Fontaine Le Chêne et le Roseau. 

                  Dans le poème, un chêne et un roseau parlent. Le chêne est très pompeux et a dit pourquoi il est meilleur que le roseau. Le chêne dit « Le moindre vent, qui d’aventure fait rider la face de l’eau, vous oblige à baisser la tête. » Donc, le chêne est simplement méchant.  Après le chêne s’a vanté, le roseau répond poliment : « je plie, et ne romps pas. » À la fin du poème, un orage est venu et a déraciné le chêne. Alors, ce poème donne un aperçu des morals de gens différents. On peut comparer le poème avec Bojack Horseman.

                  Pour ce comparaison, Bojack est le chêne et Princess Caroline est le roseau. Pendant Bojack Horseman, Bojack était arrogant et égoïste à Princess Caroline. On peut voir les mêmes traits quand le chêne a dit les mots durs au roseau.  Beaucoup de fois, Bojack a dit Princess Caroline qu’elle ait de la chance pour lui connaître. C’est similaire du chêne quand il a dit « la nature envers vous me semble bien injuste. » Le chêne suppose que le roseau pense toujours au chêne. Donc, Bojack aussi suppose que Princess Caroline pense toujours à lui. Très similaire, le chêne veut d’être d’aide pour le roseau. On peut le voir quand le chêne a dit « encore si vous naissiez à l’abri du feuillage dont je couvre le voisinage, vous n’auriez pas tant à souffrir : je vous défendrais de l’orage. » Ici, peut-être, le chêne voudrai justifier sa manière au roseau avec la protection. Encore aussi, Bojack est le chêne parce qu’il croit qu’il donne le prestige à Princess Caroline. Les deux supposent qu’ils sont gentils et généreux. Finalement, comme le roseau a prédit, le chêne déracine et, alors, est mort. Comme le chêne, Bojack est mort après il a décuvé sa manière mal.  La Fontaine finit merveilleusement bien son poème avec « celui de qui la tête au Ciel était voisine et dont les pieds touchaient à l’Empire des Morts. » Tristement, Bojack mort la même façon. Il a dit « ne pas comprendre que vous êtes une personne horrible ne vous fait pas moins d’une personne horrible. »

C’est facile à réprimander le chêne, Bojack, ou les gens méchants. La Fontaine nous veut à penser que le sens du poème soit d’être gentil plutôt que méchant, généreux plutôt qu’égoïste. C’est vrai, mais avec Bojack, le nouveau sens est d’être compréhensif et toujours humain. Il n’y a rien un chemin à connaître quoi quelqu’un pense ou sente. Il y a beaucoup de similarités entre Bojack Horseman et Le Chêne et le Roseau, mais la plus importante chose se souvenir est d’être gentil à tout.

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s